L’Interview exclusif #3
10 octobre 2017
Réservation Match du NLA – 6 Janvier 2018
16 octobre 2017
Show all
Pour cette nouvelle saison, la commission communication vous propose de nouvelles rencontres avec nos bénévoles et membres de la grande famille d’Ancenis Handball ! Et le premier échange est avec Madeline. Bonne lecture !

 

Commission Communication  : Madeline, pourquoi as-tu choisi de pratiquer le handball ?
Madeline  : Je cherchais un sport collectif avec une copine, nous hésitions entre le volley et le hand sans connaître vraiment les deux sports. Finalement, nous avons choisi le hand et depuis 6 ans j’en fais et ça me plaît.

 

 : Tu en fais toujours avec ta copine ?
 : Non car j’ai commencé par 3 ans de hand dans le club de Riaillé mais elle a décidé d’arrêter au bout de 2 ans, moi j’ai voulu continuer et puis je suis venue à Ancenis.

 

 : Et tu connaissais le club d’Ancenis ?
 : Non pas du tout, c’est Ombeline (joueuse senior), avec qui j’étais au collège, qui m’a parlé de son équipe à Ancenis et il n’y avait plus d’équipe de ma catégorie à Riaillé, donc je me suis inscrite à Ancenis avec une autre joueuse de mon ancien club également.

 

 : Quel est ton parcours au sein d’AHB ?
 : J’ai fait deux ans de -16 à Ancenis, puis me voilà aujourd’hui dans l’équipe des seniors filles.

 

 : Est ce qu’il y a autre chose que tu fais dans le club ou que tu aimerais faire ?
 : L’année dernière j’ai arbitré 3 matchs de -11 et ça m’a plu, puis j’ai fait la table de marque. Cette année, en tant que senior, je vais faire le bar également. C’est tout nouveau pour moi mais mon équipe sera là pour m’aider (elle sourit).

 

 : Au niveau personnel, que fais-tu dans la vie ?
 : Je suis en 1ère ES (économique et sociale) au lycée Joubert. Je n’ai pas encore d’idée sur ce que je veux faire plus tard. Sinon, j’ai deux frères dont un qui pratique le hand à Riaillé. Ma maman a déjà fait du hand et du volley, d’où mon hésitation entre ces deux sports au départ.

 

 : As-tu d’autres passions en dehors du hand ?
 : Non, mis-à-part le shopping comme toutes les filles.

 

 : Tu penses que tu vas rester au club l’année prochaine ?
 : Oui, je me sens bien dans le club et si je peux je continuerais. C’est un club très convivial où j’ai trouvé ma place. Cette année, je suis montée en senior et je ne connaissais pas forcément les filles, elles m’ont très bien accueilli.

 

 : Et vois-tu des points à améliorer au sein du club ? Puis, ayant côtoyé un autre club tu vois peut-être des différences ?
 : Je ne vois pas vraiment de choses à améliorer. Je trouve qu’il y a une bonne organisation au club par exemple, si je devais comparer à celle de Riaillé qui est déjà un plus petit club.

 

 : As-tu un souvenir marquant au sein du club ?
 : Tous les matchs marquent un peu même s’il y a toujours un truc qui les différencie les uns des autres. Sinon, je me rappelle d’un penalty que je voulais absolument marquer lors de mes années précédentes et que j’ai loupé. J’étais déçu et depuis, je suis un peu dégoutté des penaltys…

 

 : As-tu une petite anecdote à nous raconter ?
 : L’année dernière, en -16, Ombeline est restée enfermée dans les toilettes du Pressoir Rouge juste avant un match. Kevin était venu avec un tournevis pour la faire sortir. C’était amusant, on avait bien rigolé.

 

 : Et pour finir, quelle est la plus grosse gaffe que tu ais faite pendant un match ?
 : Je ne sais pas, je ne m’en rappelle plus.

 

 : Une chute ? Une passe au gardien de but ?
 : Ah si ! J’ai déjà fait une passe au gardien dans mes débuts à Ancenis, après l’action Kévin (son coach de l’époque) m’as répondu « mais tu sais très bien qu’on ne peut pas faire ça ! », (elle rit) sur le moment avec le stress j’ai fait cette erreur.

 

 : Merci Madeline !